L'île du Bernardeau

L’île du Bernardeau est située sur les communes d'Ancenis et Anetz. Cette petite île de Loire est accessible à pied, par un gué sableux, quand le niveau du fleuve le permet -généralement de juillet à septembre- ou par bateau. Elle mesure 2,3 km de longueur, sur 400 de largeur. Le Département est propriétaire depuis 2006 de la partie ouest de l'île.
Site Ouvert sur visite

Intérêt écologique

Le paysage de l'ile du Bernardeau, typique des îles de Loire, est composé de prairies humides périodiquement inondées, d'alignements d'arbres et de boires (bras secondaires de la Loire partiellement déconnectés du cours principal).

Le site offre des habitats intéressants pour bon nombre d'espèces naturelles avec notamment la présence d'arbres têtards âgés et pour certains remarquables, mais aussi de zones humides.
Son caractère insulaire et les conditions d'accès difficiles en font un espace très protégé, favorable à la conservation d'espèces remarquables.

Du fait de sa richesse faunistique et floristique, l'île du Bernardeau bénéficie de plusieurs statuts de protection. En effet, on peut y observer le Castor d'Europe, du Gomphe à pattes jaunes, du Criquet des roseaux et du Conocéphale des roseaux. Quant à la flore, celle-ci comporte quatre espèces d'intérêt patrimonial dont le Scirpe triquètre, la Pulicaire vulgaire, l'Inule d'Angleterre et le Souchet brun.

L’île appartient au site Natura 2000 "Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts de Cé" et bénéficie à ce titre de mesures de protection pour les oiseaux (Zone de protection spéciale) et les habitats, la faune et la flore (zone spéciale de conservation).

Il s'agit aussi d'une Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF).

Un peu d'histoire

Les îles du Bernardeau et de Boire Rousse constituaient à l'origine deux îles distinctes. Les travaux d'aménagement de la Loire entrepris jusqu'au XVIIIe siècle (digues, épis, chenalisation...) ont modifié le lit du fleuve et ont contribué à combler certains bras, modifiant le site pour ne plus former qu’une île unique.

A partir du milieu du XIXe siècle et jusqu'en 1936, l'île du Bernardeau accueille une ferme dont ont peut toujours voir les ruines. On y trouvait alors des parcelles de fauche et de pâture, mais aussi de cultures (chanvre, betterave et osier sur les terrains les plus humides)

Les arbres têtards constituant les haies étaient également exploités pour la production de bois de chauffage. Une pratique peu à peu abandonnée avec l’abandon de l'île par ses occupants.

En 2006, l'île est acquise par le Département, qui en assure la gestion. Les parcelles sont fauchées annuellement et les alignements d'arbres têtards reconstitués.

Agenda des balades

Il n'y a apparemment aucune visite guidée programmée sur ce site.
Contactez l'association indiquée dans l'encart ci-contre pour en savoir plus sur les prochaines balades organisées.

Contacts

Ligue de protection des oiseaux (LPO)

Tel : 02 51 82 02 97 Courriel : loire-atlantique@lpo.fr Site : http://loire-atlantique.lpo.fr/